icone titre De la vigne au vin

sarto dans les vignes

Comment fait-on ?

Déguster un bon vin est un plaisir immense, mais c’est avant tout l’aboutissement de quantité d’étapes et de travaux.

  • On commence en hiver par la taille qui est conduite en guyot simple, c’est-à-dire que l’on ne laisse qu’une seule baguette (ou archet) ;
  • puis on tire les bois que l’on broie au sol pour faire de l’humus.
  • Ensuite, il faut réparer le palissage (piquets , fils…) pour que la vigne soit prête pour la nouvelle saison.
  • Vient ensuite le temps d’attacher (ou archeter), ainsi que les travaux de nettoyage des sols.
  • Sur mon exploitation, une très grande partie des vignes sont labourées ou enherbées (pour éviter le ruissellement, mais aussi par respect pour l’environnement).

Après tous ces travaux, la vigne est désormais prête à « débourrer », à pousser.

fabrication du vin
  • À partir de ce moment, il faut la relever, la traiter, puis effectuer la taille en vert qui consiste à couper les pousses qui dépassent sur le dessus et sur les cotés des treilles. Cela permet à l’air de bien circuler et ainsi éviter au maximum le développement d’humidité et donc de maladies. Ainsi, le soleil peut bien atteindre les raisins de façon à obtenir une maturité et une qualité optimale.
  • Enfin, vers la fin du mois de septembre ou le début du mois d’octobre - selon les années - vient le moment tant attendu des vendanges en partie mécaniques et en partie manuelles selon les parcelles.
  • Puis je vinifie le jus de raisin dans le respect des traditions et du savoir-faire familial pour obtenir les fameux vins de Savoie Abymes et Apremont que j’élève et mets en bouteille a la propriété.